La résolution du maire de NYC pour 2012 ? Apprendre à développer !

If you want to invest two years in something that will help you, you would do better to learn how to hack than get an MBA. Paul GRAHAM

C’est avec beaucoup d’humour que j’ai appris, via son compte twitter, que Mike BLOOMBERG avait décidé d’apprendre à coder en 2012 !

Pour mener à bien sa mission, il nous invite à le rejoindre sur www.codeyear.com pour apprendre à coder avec « Codeacademy ». Mais qu’est-ce donc que ce codeyear ?! Un événement dédié à l’informatique financé par la ville de NYC ? Une initiative populaire qui lui a plu et dont il souhaite en faire la promotion ? Et ce Codeacademy : une université virtuelle ?

Penchons nous d’un peu plus près sur tout cela… et allons sur le site indiqué.

Etape 1 : s’inscrire

Sur l’arrivée du site on nous demande de nous inscrire, à l’instar des 178 813 personnes (chiffre dans la nuit de jeudi à vendredi) qui l’ont déjà fait. Ce chiffre est assez impressionnant et représente déjà un premier résultat de la vulgarisation souhaiée.

Etape 2 : diffuser l’information

Après avoir rentré son adresse mail, codeyear nous propose de partager notre inscription sur les réseaux sociaux pour éviter d’apprendre à coder tout seul ! Le fait est, il est indiqué que la première leçon ne débutera que le 9 janvier, le moment est donc propice pour partager l’information.

Etape 3 : premiers pas sous Codeacademy

Puisque les cours ne débutent que dans 4 jours… il est précisé que (pour les plus impatients d’entre nous) nous pouvons commencer les cours dès maintenant sur Codeacademy. Jetons y un œil ! L’interface du site est tout d’abord très accueillante. Elle nous propose une console qui souhaite faire connaissance et qui nous invite à rentrer notre prénom. Puis s’en suit un jeu sur la longueur de notre prénom, sur la réalisation de petits calculs, etc. qui nous oblige à utiliser des fonctions informatiques (en l’occurence du javascript, langage principalement utilisé dans les pages web). Codeacademy vise donc à nous apprendre le javascript.

A la fin de la première leçon (2 minutes montre en main), vous gagnez un badge vous félicitant du palier atteint et vous encourageant à poursuivre vos efforts.

Etape 4 : tester réellement Codeacademy

La première leçon finie (qui a eu lieu intégralement sur la page d’accueil du site, et sans aucune inscription préalable) vous avez le droit de passer à la deuxième leçon. Ce passage vous permet alors d’observer tout le panel prévu pour vous aider à apprendre. Vous avez ainsi la progression des leçons affichées, les thématiques qui y seront abordées, le nombre de points et de badges gagnés.

En outre, des systèmes de feedback peuvent être laissés quant à votre ressenti lié aux leçons, tout en revenant sur celles que vous souhaitiez revoir. Pour les plus aguerris, un système de « bac à sable » a été prévu permettant de vous entraîner seul avec une console à votre disposition.

Etape 5 : s’inscrire (c’est gratuit !)

A la fin de cette deuxième leçon, vous aurez terminé huit petits exercices en tout. Il vous est alors demandé de vous inscrire pour enregistrer votre progression. Celle-ci est gratuite et je vous invite à le faire pour les plus curieux d’entre vous !

Pour ceux qui préfèrent apprendre au fil de l’eau, eh bien la start-up new new-yorkaise Codeacademy a ainsi mis en place Codeyear. Codeyear vous enverra une leçon à raison d’un mail par semaine, tout en rajoutant cette bonne résolution aux autres que vous avez déjà prises !

Image à la une de azipaybarah (cc by-nc-nd).

Publié par

c_farrugia

Passionné par tout ce qu'Internet peut apporter aux institutions publiques et citoyens. Consultant secteur public chez @LeckoFR.

Laisser votre commentaire !