ligne_de_temps_ligne_de_vie

La ligne de temps dans la campagne web 2012

En février dernier, l’arrivée dans la web campagne de la page Facebook de Nicolas Sarkozy avait suscité quelques remous.

Rappel des faits…

  • 22 septembre 2011 : présentation par Mark Zuckerberg des nouveautés de Facebook, dont la TimeLine en est la principale brique.
  • 15 décembre 2011 : la TimeLine (= présentation des événements autour d’une ligne de temps) est mise à disposition des utilisateurs.
  • 10 février 2012 : lancement de la page personnelle de Nicolas Sarkozy en mode TimeLine.

Si vous suivez la chronologie, il n’y a aucune raison de faire des vagues sur cette TimeLine. Excepté que le travail autour de cette représentation en journal a été minutieusement réalisé, et pousse certains à croire que Nicolas Sarkozy ait pu bénéficier de l’aide de Facebook avant l’ouverture au grand public.

Ainsi, Frédéric Martel sur l’Express [1] rappelle que d’après le code source des photos de cette TimeLine, certaines ont été manipulées dès le 13 octobre 2011, soit un mois avant l’ouverture au public. Contacté par l’Express, l’Elysée dément avoir été favorisé par la firme américaine et avance n’avoir fait que « suivre l’actualité du web ».

Au-delà de cet épisode, la ligne de temps dans la campagne a ressurgi hier du côté du MoDem.

Il ne s’agit pas ici de la ligne de temps Facebook de François Bayrou, mais d’une infographie pour présenter les mesures phares de ses six premiers mois de mandat s’il venait à être élu. Cette infographie reprenant le même formalisme que la TimeLine de Facebook (événements verticaux à droite et à gauche de la ligne de temps, mois après mois) constitue une représentation graphique très opportune pour ce type de message à faire passer.

La ligne de temps Lecko, pour visualiser les outils web de la campagne 2012

Lecko, en tant qu’analyste, réalise une veille active sur les sujets numériques. Aujourd’hui, nous vous présentons une partie de notre veille sur les outils numériques dont les équipes des candidats se sont emparés pour la campagne présidentielle de 2012. Il ne s’agit pas de lister à la Prévert l’ensemble de l’arsenal des 10 candidats retenus (compte twitter, facebook, google +, etc.) mais de dévoiler certaines spécificités et innovations.

Parmi mes coups de cœur personnels : la page LinkedIn d’Eva Joly, le Google Agenda de Jean-Luc Mélenchon et le SoundCloud des marseillaises des meetings de Nicolas Sarkozy !

[1] Article de Frédéric Martel dans l’Express.fr

Image à la une de ex.libris (cc by-nc-nd 2.0). Article paru le 29/03/12 dans le blog des consultants Lecko.


Publié par

c_farrugia

Passionné par tout ce qu'Internet peut apporter aux institutions publiques et citoyens. Consultant secteur public chez @LeckoFR.

Une réflexion au sujet de « La ligne de temps dans la campagne web 2012 »

Laisser votre commentaire !